Ces produits qu’on a détesté mais qu’on a recyclé :)

$(KGrHqZ,!pIFJVMeLW(mBS(wMMr5rQ~~60_12

Ce gel nettoyant visage était dans la BeTrousse que j’ai reçu il y a peu de temps, avec ses perles de Jojoba j’avais un apriori positif sur ce produit. Je n’ai pas la peau sensible du tout et elle a viré au rouge écarlate (ça a duré toute la matinée avant de s’atténuer un peu). Une vraie agression ! Je suis donc forcément extrêmement déçue, le contact avec le produit était pourtant hyper agréable. C’est en sortant de la douche que j’ai vu le cadeau bonus ! Au niveau de l’odeur : bof bof rien de très agréable.

IMG_3212IMG_3213On résume ?
* Contact agréable
* Odeur pas terrible
* Provoque des rougeurs sur peau non sensible

On recycle ? J’en ai fait un nettoyant / gommage pour les jambes (pré épilation) et pour le coup ça me convient plutôt bien 🙂 (dans mon tempérament je n’aime pas jeter des produits non finis alors soit je me force, soit je recycle)

Et vous ? Quels produits détestés mais recyclés ?

Publicités

Lecture de la semaine * Les deux Messieurs de Bruxelles *

Thumb-2-MESSIEURS

Ce livre est une succession de cinq nouvelles qui, chacune dans leur genre, parlent surtout d’amour : l’homosexualité, l’amour fidèle qu’on peut éprouver pour un animal, l’amour maternelle, l’amour dans le couple.. Je classe ce livre dans la littérature plaisir, on y apprend pas grand chose (j’aime beaucoup les livres spirituels instruits et documentés à la base), le vocabulaire et les tournures de phrase sont simples, un livre de vacances / juste pour se vider la tête (ça fait beaucoup de bien aussi, je l’ai lu en 2 jours). Une lecture agréable mais loin du niveau de réflexion de Laurent Gounelle (précédente chronique). On y trouve néanmoins des sujets qui sont loin d’être légers : l’homosexualité, la notion de fidélité, le don d’organe, la mort, etc. C’est la première fois que je lisais E-E Schmitt et je suis tentée de lire ses autres livres (notamment Odette tout le monde).

Une petite citation juste pour le plaisir 
« Alors, bienvenue : l’Islande est le pays où tu devais naître.
Tu crois qu’on choisit, marraine ? Tu crois que notre âme survole le monde, l’observe et puis décide « Tiens, je vais descendre là, sur ce morceau de terre, dans cette famille, car ils me conviendront? »
Certains le prétendent. »

Quatrième de couverture
«En amour, on croit être deux alors qu’on est trois.»
Dans la lignée de Concerto à la mémoire d’un ange, La rêveuse d’Ostende et Odette Toulemonde, les nouvelles très romanesques d’Eric-Emmanuel Schmitt parlent de l’amour sous toutes ses formes?: conjugal, clandestin, paternel, filial, mais aussi amour de l’art ou amour de l’humanité. À travers un suspens subtil et ensorcelant, elles dépassent à chaque fois les apparences pour déjouer l’attendrissante complexité du cœur humain.

Lecture de la semaine * Le philosophe qui ne voulait pas être sage *

le-philosophe-qui-n-etait-pas-sage

Laurent Gounelle nous donne une grosse grosse claque avec son dernier roman, à l’autre bout du monde va se dérouler une histoire qui ne peut que nous remettre en question, remettre en question notre façon de vivre et la façon dont on nous l’impose. Pour venger sa compagne journaliste morte au milieu de la forêt Amazonienne, Sandro va s’y rendre et décider de punir cette tribu non sans une grande violence apparente mais en les privant de leur sérénité, de leur liberté.. Cette tribu insouciante va découvrir l’équivalent de notre journal télévisé (où n’y sont forcément rapportés que les évènements négatifs), l’angoisse du lendemain, le stress, l’individualisme, la consommation de produits inutiles, l’apparition des médicaments pour remplacer la médecine naturelle. Tout ce qui pollue nos vies d’occidentaux pas si heureux.. Je n’étais plus vraiment la même en refermant ce livre, je le conseille à quiconque veut réfléchir au fonctionnement de notre société sans se prendre la tête. Une fois de + je suis conquise par Laurent Gounelle. Ses romans sont extrêmement documentés, même si j’apprécie les lectures purement plaisir, un minimum d’instruction, de culture fait vraiment du bien.

Deux petites citations pour le plaisir
 » La meilleure manière de se venger des méchants c’est de ne pas se rendre semblable à eux »
 » Comme il est facile d’adhérer à une idée et complexe de l’intégrer dans sa vie, son ressenti, son comportement »

 » Cette histoire se déroule à l’autre bout du monde, et pourtant c’est une histoire sur nous, notre société, cette société qui a façonné malgré nous nos esprits et nos habitudes de vie. J’avais envie d’inviter chacun de nous à une prise de conscience, et oser la question : est-ce vraiment ce que nous voulons ?  » Laurent Gounelle

Cookies Crunch chocolat blanc / Amandes # Recette simple validée et approuvée par ma petite tribu

IMG_3177

La psy aime parler beauté mais elle cuisine aussi, avant d’avoir little princess je n’aimais pas cuisiner le sucré, je préférais le salé, les petits plats plutôt que les desserts. Aujour’dhui je me fais un plaisir de préparer les petits goûters faits maison. Ces cookies sont les préférés de little princess 🙂

*Recette*

On mélange 250g de beurre demi sel avec 350g de vergeoise
On ajoute un oeuf et un sachet de sucre vanillé
Puis on incorpore 375g de farine et un demi sachet de levure

En fonction des goûts et de la gourmandise de chacun on ajoute autant de morceaux de crunch chocolat blanc et d’amandes qu’on le souhaite (je ne pèse jamais ces ingrédients, je le fais à l’oeil)

IMG_3176

Bonne dégustation 🙂

J’aime pas…

J’aime pas quand je me réveille et qu’il fait beau et que d’un seul coup il se met à pleuvoir, j’aime pas « Les ch’tis à Hollywood » (mais je regarde quand même), j’aime pas les histoires d’amour qui finissent mal, j’aime pas faire la vaisselle (surtout les couverts), j’aime pas les poivrons, j’aime pas les magasins bondés, j’aime pas l’eau froide sous la douche (et les gels douche qui ne moussent pas), j’aime pas les bouderies et les caprices, j’aime pas le chocolat noir (mais je me rattrape avec le chocolat au lait et le chocolat blanc), etc.

Et vous ?

LE match : Be Trousse / Box beauté + concours :)

Je reviens après une pause vacances pour une petite comparaison entre les box beauté en tout genre et les concepts tels que Be Trousse. Je suis une adepte de la Be Trousse depuis quelques années maintenant. Une quinzaine de produits full size pour 39€. Ma dernière en date La Be Trousse été indien. Je ferai une revue détaillée de tous les produits que j’ai utilisé sous peu 🙂IMG_3140IMG_3141

En fait je ne comprends pas l’engouement pour les box, j’ai été abonnée pendant 6 mois à Glossybox : 15,50€ par mois pour recevoir des produits qui ne nous correspondent pas forcément, que l’on a pas choisi, qui sont des miniatures.. Je trouve ça très cher pour le contenu ! Je suis donc revenue (en courant) vers Be Trousse ! On a pas le côté surprise à la découverte des produits mais au moins ça me convient (et ce qui ne convient pas part en cadeaux divers aux copines, en full size c’est plus sympa à offrir qu’une mini miniature !)

* Anecdote * A zhom quand j’ai reçu le colis « Ahhh ça doit être le colis de Be Trousse ». Lui de me répondre : « Bitte rousse ?? ils t’envoient quel genre de produits ?? ». Maintenant zhom connait Be Trousse 🙂

* Concours * Vous l’attendez toutes ? Vous pouvez gagner la Be Trousse Best of beauty EteIndien

Les modalités : rejoindre la communauté Facebook de Be Trousse : http://www.facebook.com/pages/Betrousse/171316132911121 et mettre votre nom en commentaire sous cet article pour validation, que je puisse vérifier que vous aimez bien la page facebook (les participations avec juste votre nom sans aucun mot de politesse seront annulées). Vous avez jusqu’au 27 novembre à minuit pour participer. Le gagnant sera tiré au sort pour la petite main innocente de little princess 🙂

Vous pouvez retrouver Be Trousse ici : http://www.betrousse.com.
Google + : https://plus.google.com/101335812317013293785/
Pinterest : http://pinterest.com/betrousse/
YouTube : http://www.youtube.com/user/betrousse.